Étude n° 62 en mi bémol majeur

8,00

45 en stock

Description

Étude de main gauche pour apprendre à chanter en se croisant sur la droite.

Presque tous les exercices qui composent la première partie de cet ouvrage sont à l’unisson, afin de donner à l’élève les moyens de faire disparaître l’infériorité qu’a naturellement la main gauche à l’égard de la droite. La persévérance du travail lui fera vaincre cet obstacle, quant à la vitesse, au nerf, et, en un mot, à tout ce qui compose le brillant de l’exécution, et sa main gauche pourra sous ce rapport égaler la droite. Mais il serait désirable qu’elle acquît le même tact et la même finesse pour exprimer les nuances du chant. Cette difficulté augmente encore si la partie chantante que fait la main gauche est croisée par-dessus la droite ; aussi a-t-on soin alors de ne pas composer des chants très développés. L’étude suivante en offre un exemple. Il n’en faut pas moins que la main gauche soutienne son chant avec le plus de largeur possible ; et pour cela, on doit bien se garder de le hâter. Son expression admet même qu’il soit quelquefois en retard sur la main droite, qui doit continuer à conserver exactement la mesure ; mais ce ralentissement du chant, loin de rien avoir d’exagéré, doit n’être, en quelque sorte, qu’indiqué, afin que l’oreille le désire encore lorsqu’elle en jouit. La batterie de la main droite sera liée de manière à ce que l’harmonie soit fondue, et toutes les notes d’une parfaite égalité entre elles. (H. de Montgeroult)

(Bruno Robillard – 2006)

 

Suivez-nous ! / Please follow us!
0

Informations complémentaires

Poids 180 g
Dimensions 32 × 22.5 × 0.5 cm