Étude n° 107 en ré mineur

8,00

48 en stock

Description

La Révolutionnaire

Étude de main gauche pour lui donner de la rapidité dans un trait continu.

Le résultat d’une basse rapide et continue est la fatigue qui amène bientôt l’affaiblissement et la raideur de la main. C’est dans la perfection du doigté qu’on trouvera le moyen d’éviter cet inconvénient, puisqu’elle met toujours la main dans la position où elle peut le plus facilement développer tous ses moyens. Ici, l’énergie de la basse doit concourir puissamment avec celle qui fait le caractère du chant. Il ne faut pas confondre avec l’énergie un jeu précipité, heurté et ne visant qu’à l’effet brillant de la partie dite d’exécution : la chaleur et la force n’en doivent ôter ni le grandiose qui est indiqué par l’extrême longueur de la phrase chantante, ni l’expression pathétique laquelle n’est jamais plus sensible que dans un mouvement animé. Afin que la main gauche puisse parcourir le clavier sans secousses, et soit maîtresse des effets qu’elle doit produire, on tiendra les doigts plus étendus sur les touches que dans leur position ordinaire, et on les lèvera le moins possible. On évitera, en
faisant les croches pointées de la main droite, de trop précipiter la double croche, mais au contraire on la fera avec la largeur et le moelleux qu’y mettrait un chanteur de bon goût. (H. de Montgeroult)

 

Informations complémentaires

Poids 180 g
Dimensions 32 x 22.5 x 0.5 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Étude n° 107 en ré mineur”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*