Étude n° 21 en fa majeur

6,00

45 en stock (peut être commandé)

Description

d’une expression douce

Étude des deux mains pour lier et faire ressortir un chant sur une batterie par sixtes.

La difficulté que l’étude suivante présentera à l’élève est que, dans des passages semblables, la main gauche ne soit pas inférieure à la droite, et que lorsqu’elle accentuera la partie chantante de la batterie, ce soit sans pesanteur ni raideur. Ce morceau, d’une expression douce, doit être joué moelleusement, et presque toujours SOTTO VOCE . L’élève tiendra ses mains près du clavier, et élèvera peu les doigts au-dessus des touches. Si le mouvement des doigts n’était pas parfaitement libre, il faudrait, pour surmonter cet obstacle, et jusqu’à ce qu’il le soit entièrement, renoncer à mettre de l’expression dans le jeu ; car rien n’entrave plus l’exécution mécanique que de vouloir faire exprimer à la main ce qui est encore au-dessus de ses moyens. (H. de Montgeroult)

 

Suivez-nous ! / Please follow us!
0

Informations complémentaires

Poids 160 g
Dimensions 32 × 22.5 × 0.5 cm