L’arrestation des ambassadeurs


Le 25 juillet 1793 (7 Thermidor an I), Sémonville et Maret sont arrêtés à Novate Mezzola en Italie, tout près de la frontière Suisse, par des mercenaires à la solde de l’Autriche. Toute la délégation diplomatique, dont font partie les époux Mongeroult, est capturée. Le marquis de Montgeroult, qui est peut-être celui qui porte le chapeau à plumeau correspondant à son grade de maréchal de camp (général de brigade) est emmené de force avec ses compagnons dans les bateaux sur le lac de Mezzola, qui débouche sur le lac de Côme. Il meurt deux mois plus tard dans son cachot de Mantoue. Les femmes en désolation, à l’arrière plan sur la droite, ont été relâchées. Il s’agit d’Hélène de Montgeroult et de madame de Sémonville.

Arrestation des ambassadeurs

(Dessin de Pierre-Philippe Choffard,  gravure de Jean Duplessi-Bertaux, eau-forte et burin – 85ème planche des Tableaux Historiques de la Révolution française, 1802 – Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, RESERVE QB-370 (28)-FT 4 [De Vinck, 4678])

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*